Le rêve de Lian-hua Yi-hao

■ Le bouddha vivant Lian-sheng, Sheng-yen Lu

■ Discours abstrus sur la délivrance

« Pointer du doigt la Lune »

■ Traduit du chinois par Sandrine Fang

■ Copyright © Sheng-yen Lu ©2017, Éditions Darong

 

Une nuit, Lian-hua Yi-hao fit un rêve ; ce rêve était extrêmement net. Je le décris ci-dessous :

C’était une montagne très haute et très jolie, dans laquelle il y avait un temple des temps anciens. La Mère d’or de l’É-tang de jade et le révérend maître Lu sé-journaient dans ce temple d’autrefois.

Voilà que Yi-hao avait fini ses pra-tiques du dharma, il était prêt à descendre de la montagne et à s’en aller.

Le révérend maître Lu dit à Yi-hao :

— Je n’ai rien d’autre à vous offrir que ce bâton donné par un bouddhiste vénérable, qui vous permettra de des-cendre sans embûches de la montagne.

La Mère d’or de l’Étang de jade dit :

— Yi-hao, j’ai une serviette, vous pourrez essuyer la sueur lors de la des-cente de la montagne.

Lian-hua Yi-hao reçut le bâton et la serviette et dit :

— Merci au révérend maître Lu ! Merci à la Mère d’or de l’Étang de jade ! Votre disciple va descendre de la mon-tagne, en espérant ne pas manquer à ce que vous attendiez : porter largement se-cours aux êtres vivants de ce bas monde, afin de rendre les bienfaits reçus des maîtres.

Alors, Yi-hao descendit de la mon-tagne.

À mi-pente de la montagne, il ren-contra un tigre. Ce tigre ouvrit la gueule en montrant des dents blanches et poin-tues. Il rugit et se jeta sur Yi-hao. Celui-ci leva de sa main le bâton, qui incroya-blement émit une lumière blanche bril-lante et qui jaillit sur le tigre. Aussitôt vu la lumière blanche, le tigre fut effrayé, dé-tourna la tête et s’en alla !

Et :

Aussitôt descendu de la montagne, Yi-hao perdit son chemin, sans pouvoir s’orienter. Il escaladait une montagne après une autre, franchissait une colline, puis une autre. Mais les sommets se joignaient les uns aux autres, les forêts étaient verdoyantes et luxuriantes. Il n’arrivait pas à trouver le chemin pour descendre de la montagne.

Son esprit fut pressé sur le moment, il sortit la serviette que la Mère d’or lui avait donné pour essuyer la sueur. Aussitôt la serviette sortie, celle-ci se transforma en nuage sur lequel Yi-hao pouvait se tenir debout. Le nuage prit son vol et l’emmena ainsi au pied de la montagne. Yi-hao n’entendait que le vent lui siffler aux oreilles, et en un instant, il fut rentré chez lui.

Ensuite, il se réveilla. Lian-hua Yi-hao me demanda :

— Que signifie la rencontre avec un tigre ?

Je répondis :

— Rompre toute relation avec toutes les affaires ordinaires, comme si, avec un couteau, on tranche un fil en deux d’un seul coup !

Lian-hua Yi-hao demanda :

— Il n’y a pas de couteau à la main.

Je répondis :

— Étant donné que le couteau n’existe pas, il n’y a donc pas de tigre.

(Ce propos renferme un sens pro-fond.)

Il demanda :

— J’avais perdu mon chemin, la serviette s’est transformée en nuage, qui m’a ramené à la maison. Comment ex-pliquer tout cela ?

Je répondis :

— Il faut observer les préceptes !

— Comment les observer ? demanda-t-il.

— Il faut avoir l’oeil de la sagesse !

— Qu’est-ce que l’oeil de la sagesse ? demanda-t-il.

— Distinguer l’est, le sud, l’ouest et le nord.

Yi-hao demanda :

— La serviette s’est transformée en nuage. Qu’est-ce que cela signifie ?

Je répondis :

— Après le départ, aucune trace n’est laissée.

(Ce propos renferme un sens pro-fond.)

Yi-hao demanda :

— Quel moyen dois-je utiliser pour porter secours aux êtres vivants ? Com--ment les sauver ?

J’éclatai de rire et dis :

— Les ossatures blanches sont hau-tement entassées comme une montagne.

(Ce propos renferme un sens pro-fond.)

Mes saints disciples, l’état de rêve de Lian-hua Yi-hao était intéressant. En tant que pratiquant de la perfection, on évite absolument de rencontrer les situations les plus périlleuses. Si les gens rencontraient un tigre dans leur rêve, la plupart d’entre eux en seraient certainement verts de peur, et il se pourrait que leur coeur qui cherche la voie de l’Éveil recule.

En outre, après être sorti de la mon-tagne, il se peut que l’on ne puisse pas discerner les directions, ni distinguer la Voie droite de la Voie perverse. Si l’on s’engage dans une mauvaise voie, ce sera très difficile de revenir dans le droit che-min ! Comme il est assez difficile de se sauver, comment pourrait-on sauver les gens ?

Ce rêve est susceptible de mettre mes saints disciples en garde. Il faut éviter de mourir en martyr avant d’obtenir le Fruit de la Voie !

 

2022年功德主方案 
點此入內 線上刷卡
(單位:美金)

  下載迴向報名專用表 

迴向報名表填完之後請傳送E-mail: Email住址會使用灌水程式保護機制。你需要啟動Javascript才能觀看它

燃燈paypal註冊的信箱是Email住址會使用灌水程式保護機制。你需要啟動Javascript才能觀看它 敬請同門善信大德注意,以免無法收款!謝謝!

 

「隨喜贊助」、廣告刊登等,請參考下方。


點選「隨喜贊助」進入PayPal 線上信用卡贊助網頁,填寫數量即是您的贊助金額!

 

   

◆其他贊助方法:劃撥、匯票、支票及國外匯款

聯絡我們:

投稿專用E-mail:Email住址會使用灌水程式保護機制。你需要啟動Javascript才能觀看它

電話:886-49-2312992 分機 362

傳真:886-49-2350140
迴向報名表傳送E-mail:Email住址會使用灌水程式保護機制。你需要啟動Javascript才能觀看它

 

贊助索閱一年24期紙本雜誌、變更郵寄地址、或 參加「功德主方案

請洽分機 367

 ◆刊登全彩廣告/賀詞/請佛住世詞,下載廣告確認單。

請洽分機 368